Lorsque notre fils est né, comme pour beaucoup de néo-parents je pense, il nous a fallu prendre nos marques – avec notre fils, et avec notre environnement qui, bien que connu, devenait soudain différent, voire parfois inadapté. 

Parmi nos interrogations figuraient des questions et des craintes comme “comment sortir ?”, “Quand ?”, “Comment le transporter ?”, “Que faut-il emmener ?”.

Je vous propose ici de vous partager quelques réponses – nos réponses – très concrètes et nos conseils – à prendre, adapter ou jeter – pour votre éventuelle liste de naissance.

Se balader avec bébé – quels indispensables ?

Poussette, écharpe de portage ou porte-bébé ? 

Nous avons eu dès le départ trois options pour le transporter : la poussette, l’écharpe de portage, le porte-bébé.

Concrètement, nous l’avons baladé tantôt en poussette, tantôt en écharpe de portage jusqu’à 6 mois environ. A partir de là, le porte-bébé a pris le relais de l’écharpe de portage, car nous le trouvions plus confortable et plus ergonomique – pour notre bébé comme pour nous. Avant cela, c’est l’écharpe de portage que nous préférions nettement. Comme expliqué dans notre article sur le peau à peau, elle conjuguait l’ergonomie d’une position foetale et rassurante pour notre bébé, avec le plaisir d’un vrai câlin avec lui, qui pouvait durer des heures 🙂

C’est là un choix tout à fait personnel. Porter son bébé en écharpe ou non, et jusqu’à quel âge. Il est possible avec certaines écharpes de porter son enfant jusqu’à 3 ans ! Pour en savoir plus, nous vous partageons dans notre article sur le peau à peau deux tutoriels de portage.

liste de naissance

Quels modèles choisir ? 

Concernant la poussette, il existe d’innombrables comparatifs sur le web, qu’il serait inutile de reproduire ici. Bien sûr, il est important d’essayer la poussette que l’on souhaite acquérir, et de s’assurer de sa compatibilité avec l’utilisation que l’on pense en faire (les ultra-citadins privilégiant les Yoyos et les Bugaboo – les deux poussettes les plus compactes du marché – tandis que les autres types de parents s’orientent vers des poussettes plus polyvalentes).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Boutique en ligne solidaire Petit mais Costaud

Nous concernant, par écologie et par économie, nous avons décidé d’acheter une poussette d’occasion, et n’en avons donc pas mise sur notre liste de naissance. Il nous semblait intelligent d’expérimenter à moindre coût notre usage réel de la poussette – a fortiori pour notre premier enfant – et éventuellement d’acheter dans un second temps une poussette neuve en connaissance de cause. Pour cela, rien de mieux que les brocantes locales, ou les sites comme Vinted ou Le Bon Coin. Notre poussette Bébéconfort a ainsi coûté 90€, VS les 500€ à 800€ en moyenne que coûte ce type de poussettes !

C’est d’ailleurs une remarque générale pour l’ensemble des articles de puériculture, souvent chers lorsque achetés neufs, et pour lesquels de très bonnes occasions existent. A l’exception peut-être des sièges auto qui nécessitent une attention toute particulière !

Quant à l’écharpe de portage, la Love Radius Original (anciennement “Je porte mon bébé”) nous avait été recommandée par l’hôpital et a rempli pleinement son office, tant pour moi-même (papa) que pour la maman (nous l’avions ajoutée à notre liste de naissance) !

Comme nous l’expliquions dans notre précédent article, l’écharpe existe en deux modèles, basic (plus court et moins large) et original (plus long et plus large). Cette deuxième version, bien que légèrement plus chère, est plus simple d’utilisation et s’adapte mieux aux grands gabarits, comme aux grands bébés 🙂

Notre bébé étant né à l’automne, nous avons découvert un accessoire très utile qui vient compléter l’écharpe de portage : une “extension” pour manteau, qui s’adapte à presque tous les manteaux pour permettre de les fermer au dessus de l’écharpe de portage (cela fonctionne pour papa comme pour maman, et est également utilisable pendant la grossesse pour protéger les ventres ronds du froid ! ).

Enfin, notre bébé grandissant, nous avons troqué progressivement l’écharpe de portage contre le porte-bébé. Sur les recommandations d’amis, nous avons opté pour le Babybjörn One Air. Adapté également pour les nouveau-nés et évolutif jusqu’à 3 ans, il est ergonomique et très facile d’utilisation, s’ajuste à  la taille de l’enfant et permet de le porter dans quatre positions différentes (position nouveau-né, devant face vers soi, devant face vers l’extérieur, dans le dos). Nous l’utilisons presque quotidiennement à présent !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment la musique peut apaiser votre bébé

Vous avez donc trois options pour transporter votre bébé ! Oui mais que faut-il emmener pour parer à toute éventualité ?

Choisir un sac à langer

Tout comme le Walter PPK pour James Bond, ou le bouclier pour Captain America, le sac à langer deviendra rapidement votre meilleur ami !

Oui, mais ici également, il en existe d’innombrables modèles, alors lequel choisir ? 

A nouveau, nous vous renvoyons aux multiples comparatifs existants sur le web, et préférons vous partager notre modèle de prédilection, choisi sur les recommandations d’amis l’ayant éprouvé, et qui eux même l’ont choisi sur les conseils d’amis…etc !

Ce modèle (que nous avions intégré à notre liste de naissance), c’est le Sydney II de la marque Béaba (en couleur bleue dans notre cas !).

Pourquoi ? Parce qu’il allie une grande contenance, des rangements multiples qui permettent de s’y retrouver (même pour moi, le papa) entre repas, jouets, changes… ; un matelas à langer de voyage, une poche isotherme… Bref, il nous suit partout en voyage, ou en balade avec la poussette !

Son seul inconvénient est sa taille. C’est pourquoi, lorsque nous sommes en mode “porte bébé”, nous avons acheté un sac à langer d’appoint au format sac à dos. Il en existe ici aussi de nombreux modèles, voici le lien de celui que nous avons choisi : https://amzn.to/3jSBzmc.

Bon, à présent que vous avez votre sac à langer, que mettre à l’intérieur ? 

Notre checklist de balade

Voici notre checklist de balade (notre fils a alors moins d’un an) :

  • Deux repas (nous partons souvent pour plusieurs heures et prévoyons un repas de “sécurité”)
  • Un lange et un bavoir
  • Un biberon d’eau (selon l’âge de votre bébé et dans certaines conditions, à vérifier avec votre pédiatre)
  • Trois à quatre couches (qui n’a pas expérimenté le manque de couche à un moment critique !)
  • Un ou deux sacs congélation, pour y enfermer les couches odorantes en cas d’impossibilité de s’en débarrasser immédiatement 
  • Un paquet de lingettes Water Wipes dont nous avons parlé dans notre liste pour le change
  • Un change complet pour notre fils (body, pantalon, t-shirt, pull). Notre conseil : ne pas oublier le body de rechange, très utile en cas d’accident de digestion 🙂
  • Crème solaire, bob, casquette ou bonnet, chaussettes, chaussures, crème solaire... selon la saison
  • Une bouteille d’eau et/ou une bombone d’eau 
  • Quelques jouets
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Votre bébé peut-il apprendre l’anglais ?

Notre fils étant nourri au lait artificiel, nous utilisons les boîtes doseuses empilables Béaba (il en existe bien sûr d’autres marques) afin de préparer en avance les doses pour biberons. Il n’y a plus qu’à verser le contenu de la boite dans le biberon lorsque notre bébé a faim ! C’est très pratique pour les balades bien sûr, mais aussi pour les nuits, surtout les premiers mois : on remplit les biberons de la quantité d’eau adaptée, on prépare les boîtes doseuses pour la nuit, on pose le tout à côté du lit, et lorsque notre bébé se réveille, on n’a plus qu’à verser et à servir 🙂

Ça y est, vous êtes parés !

Et vous, quels sont vos conseils pour partir en balade avec bébé ? Quels sont les indispensables à ajouter sur toute liste de naissance ?

Nos autres articles pour construire votre liste de naissance

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés