Après nos incontournables pour faire dormir bébé, nous continuons de vous partager notre liste d’achat toute personnelle pour préparer l’arrivée du premier bébé. Nous nous attaquons aujourd’hui à deux activités centrales du nouveau-né – et parfois risquées pour l’intégrité physique et esthétique des parents – : le change, et le bain !

Changer bébé : notre liste d’achat

Ah… les joies de changer les pyjamas, couches et bodys artistiquement colorés de vomis, selles et autres régurgitations ! Il relève alors de la survie – de notre odorat, de nos propres vêtements et de notre équilibre mental – de mettre en place une organisation optimale permettant de changer notre bébé en un minimum de temps !

Quelle table à langer choisir ?

Pour cela, deux conceptions s’opposent :

  • Installer la table à langer à proximité d’un point d’eau, pour avoir accès facilement et immédiatement à cette ressource oh combien indispensable !
  • L’installer plutôt à proximité du lit du bébé, pour optimiser le temps de déplacement, et notre sommeil !
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   L'éveil des sens du bébé

Nous avons donc expérimenté les deux : les premiers mois, notre table à langer était placée dans la salle de bain ; puis après avoir déménagé, nous l’avons installée dans la chambre de notre fils.

Disposant d’une place limitée à l’arrivée de notre fils, nous avons opté pour une table à langer murale, qui nous a donné complète satisfaction. Cela permet en effet de limiter grandement l’espace utilisé pour la table à langer, tout en permettant de stocker à l’intérieur de la table les produits nécessaires au change. Ces tables murales sont en revanche souvent plus limitées en poids, et il est donc nécessaire dans un deuxième temps d’installer une table à langer classique.

Cliquez ici ou ci-dessous pour découvrir la référence de notre table à langer murale.

Il existe également des tables à langer qui se posent sur des meubles existants : commode, machine à laver… pratique pour limiter les coûts tout en assurant la sécurité de bébé !

Verdict : à l’usage et avec l’expérience, la deuxième solution nous semble indiscutablement plus efficace. Elle requiert néanmoins de pallier l’absence d’eau (si possible de manière écologique), ce que nous avons fait de la manière suivante :

  • Nous utilisons des carrés de coton lavables et réutilisables (comme ceux-ci ou ceux-là, que nous imbibons tantôt d’eau, tantôt de liniment (pour les petites commissions)
  • Pour les grosses commissions, nous utilisons des lingettes jetables. Après de multiples benchmarks et avis médicaux / paramédicaux, nous recommandons sans réserve les water wipes , adaptées aux peaux sensibles (comme l’est celle de notre fils), qui n’ont que deux ingrédients, et qui conviennent dès la naissance (à valider bien sûr avec votre médecin).

Poubelle à couche : pour ou contre ?

Se pose à présent un débat majeur : pour ou contre la poubelle à couche ? Parfois critiquée et considérée comme un pur produit marketing, nous ne pouvons quant à nous que saluer cette belle invention !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La Colère, petit jeu en Famille !

Car si, comme nous, vous vivez en appartement, et ne pouvez jeter les couches usagées à l’extérieur ou dans un lieu dédié, vous deviendrez très vite addicts à la poubelle à couche, qui permet de neutraliser les odeurs, quand bien-même la poubelle se trouve dans la chambre de bébé (ce qui es notre cas), ou dans toute autre pièce de vie !

En revanche, si vous avez de la place, un garage, une poubelle extérieure ou autre solution pour éloigner les mauvaises odeurs, il s’agit probablement d’un achat que vous pouvez éviter !

Nous avons opté pour le modèle Tommee Tippee Twist & Click, qui nous apporte complète satisfaction. A noter cependant qu’elle nécessite l’achat régulier de recharges.

Donner le bain à son bébé : notre liste d’achat

liste achat premier bébé

La baignoire pliable, un indispensable

Vous le savez si vous avez parcouru notre page à propos, nous aimons voyager. Nous cherchions donc une baignoire peu encombrante et facile à transporter. Nous avons opté pour la baignoire Stokke Flexibath. Elle a fait le tour de France depuis la naissance de notre fils !

Les accessoires pour le bain

Nous avons également utilisé un petit transat, qui permettait à notre fils de prendre son bain en sécurité, et de se sentir “contenu” tant qu’il ne se tenait pas assis.

Nous avons décidé par la suite d’utiliser un réducteur de baignoire, heureux propriétaires que nous sommes d’une baignoire.

Enfin, comment s’assurer que la température de l’eau soit bonne ? La baignoire Stokke dont nous vous parlons ci-dessus dispose d’un petit bouchon qui change de couleur si l’eau est trop chaude. Mais il est bien sûr plus pratique d’avoir un thermomètre. Nous avons choisi le thermomètre numérique Phillips avent, très pratique car il sert à la fois pour le bain et pour la température extérieure (pour la chambre par exemple). Un deux en un très utile pour des voyageurs comme nous !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Super Parent |Mode d'Emploi

A cela s’ajoute bien sûr les jouets pour le bain, offerts pour la plupart par nos proches. Et quand nous n’en avons pas sous la main, par exemple en voyage, les objets du quotidien font alors tout à fait l’affaire (quel bébé n’a pas aimé jouer avec deux / trois tupperwares et leurs couvercles ?).

Vous savez tout sur nos essentiels pour changer bébé et lui donner le bain. Et vous, quels sont vos indispensables ?

Nos autres articles pour construire votre liste d’achat pour votre premier bébé

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés