Que faire quand on vient d’apprendre que l’on est enceinte ? Quelles démarches entreprendre pendant la grossesse ? Quels examens réaliser ? Je vais tenter dans cet article de répondre à toutes ces questions que nous pouvons nous poser (ou du moins, les questions que je me suis personnellement posées ! 😊 ) en apprenant notre grossesse.

Nous ne sommes ni médecins ni psychologues. Cet article ne doit en aucun cas être considéré comme un avis médical. Toute question médicale doit être posée à un médecin.

Apprendre que l’on est enceinte

Ça y est, vous venez de lire le résultat positif sur ce petit bâtonnet communément appelé « test de grossesse », vous êtes enceinte ! Félicitations ! Vous avez peut-être ressenti euphorie, émotion intense, surprise, incrédulité ou parfois même angoisse car c’est un sacré chamboulement dans nos vies. Personnellement, une grande joie s’est emparée de moi lorsque j’ai appris la bonne nouvelle, mais j’ai également eu ce sentiment de grand tourbillon : et maintenant, que dois-je faire ?

Si vous vous sentez stressée pendant votre grossesse, vous serez sûrement intéressée par notre article “Parents épuisés: les bienfaits de la méditation”. Vous pouvez le découvrir en cliquant ici.

Vous pouvez acheter un test de grossesse en pharmacie, parapharmacie, grande surface ou encore en ligne. Attendre le 1er jour de retard des règles pour réaliser ce test, de préférence avec les premières urines du matin, pour ne pas diluer le taux d’hormones à mesurer.

Annoncer à son.a conjoint.e que l’on est enceinte

« Chériiii.e j’ai quelque chose à t’annonceeeeer ! » Vient le moment de dire à votre cher.e et tendre que vous allez devenir parents. Comment s’y prendre ? Avez-vous envie de lui annoncer de manière originale ? Ou êtes-vous tellement dans l’euphorie que vous ne résistez pas à l’envie de lui sauter dessus pour lui annoncer la nouvelle (ce qui fut mon cas ! Je lui ai mis sous le nez le résultat du test, au réveil… Très romantique avec du recul ! 😊 ) ?

Il n’y a pas de mode d’emploi ou de « bonne » façon d’annoncer à sa moitié que l’on est enceinte, il faut s’écouter, suivre son émotion et son envie.

Le test de grossesse est positif, peut-il se tromper ?

Peut-être vous êtes-vous posée cette question : le test de grossesse a-t-il une marge d’erreur ? Suis-je bien enceinte ? Pour le confirmer, une seule solution : la prise de sang !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comprendre l'angoisse de séparation

Rendez-vous dans un laboratoire d’analyses, à n’importe quel moment de la journée, et demandez à faire un test de diagnostic de la grossesse. Ce test est remboursé par la sécurité sociale si vous demandez une prescription à votre médecin généraliste ou votre gynécologue, cependant vous pouvez réaliser ce test sans prescription, il sera alors à vos frais.

Le test de diagnostic de la grossesse, qu’est-ce que c’est ?

C’est une prise de sang qui va permettre de mesurer le taux de l’hormone HCG (Hormone Gonadotrophique Chorionique), « secrétée uniquement chez la femme enceinte dès le début du développement de l’embryon aux environs du neuvième jour de la grossesse. » Le taux de cette hormone augmente les trois premiers mois de grossesse, doublant toutes les 48 heures, pour atteindre son plus haut niveau entre la 7e et la 12e semaine. Il diminue ensuite jusqu’à la fin de la grossesse.

Un taux de bêta-HCG inférieur à 5 UI/L (Unité Internationale par Litre) est considéré comme négatif. Pour tout taux supérieur à 5 UI/L, demandez l’interprétation des résultats à un professionnel de santé. Afin de vous orienter, vous pourrez trouver un tableau de correspondance sur doctissimo.fr, qui ne remplace cependant pas un avis médical :

https://www.doctissimo.fr/html/sante/analyses/sa_370_orio_gona.htm

J’attends un enfant, quelles démarches dois-je entreprendre pendant ma grossesse ?

Ça y est, vous en avez eu la confirmation, vous êtes bel et bien enceinte ! Mais alors, quelles démarches devez-vous faire pendant votre grossesse ?

Vous pouvez consulter le site www.service-public.fr, rubrique « j’attends un enfant », qui explique clairement les démarches à faire avant et après la naissance :  https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F16225

Ou encore le site ameli.fr qui propose un guide pratique complet pour accompagner les futures mamans dans leur grossesse :

https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/534905/document/guide_ma_maternite_-_2019_-_cnam.pdf

Echographies grossesse

Les échographies

Il y a trois échographies officielles recommandées : la première réalisée entre 11 et 13 SA (Semaines d’Aménorrhée, correspondant à l’absence de règles chez la femme non ménopausée), la seconde vers 22 SA et la troisième vers 32 SA. Certaines chanceuses pourront cependant bénéficier d’échographies supplémentaires lors de leurs rendez-vous de suivi mensuels, si leur gynécologue est équipé.e.

Avant le premier examen officiel, il peut arriver que votre gynécologue fixe un rendez-vous vers 1 mois de grossesse avec une première échographie, afin de visualiser la poche contenant le fœtus et d’entendre son cœur battre pour la première fois (un grand moment d’émotion que nous avons eu la chance de vivre !).

Vient alors l’échographie officielle du premier trimestre, également appelée échographie de datation. Réalisée entre 11 et 13 SA, elle permet de déterminer le nombre de fœtus (donc de déceler notamment les grossesses gémellaires) et de dater le début de la grossesse de façon plus précise. Lors de cet examen seront également contrôlés la vitalité du.es fœtus, la morphologie ou encore la clarté nucale (évaluation du « risque combiné d’anomalies chromosomiques » dont la trisomie 21). Les futurs parents attendent souvent cet examen avant d’annoncer la grossesse à leur travail ou – pour les moins impatients d’entre eux – leur entourage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les 1000 premiers jours | Comment mieux accompagner nos bébés prématurés

C’est généralement lors de la seconde échographie, également appelée échographie morphologique, vers 22 SA, que les médecins annoncent le sexe du bébé, si les futurs parents souhaitent le connaître. Nous étions pour notre part bien trop curieux pour ne pas le demander (estimation qui s’est avérée 😊 ) ! Lors de cet examen, les organes et membres de votre futur bébé vont être minutieusement contrôlés, afin de détecter toute potentielle anomalie. Vous entendrez certainement des mamans vous dire que cette échographie est “la plus belle”, car elle vous permet de voir entièrement et assez précisément votre bébé.

Enfin, la troisième échographie ou échographie de fin de grossesse, vers 32 SA, est généralement votre dernier tête à tête avec votre bébé avant sa naissance. Il n’est plus possible de le voir en entier, votre bébé est désormais plus gros que la sonde ! Au delà de l’examen de la croissance, de la morphologie et de la vitalité de votre bébé, le praticien va également contrôler sa position et s’assurer qu’il se présente bien tête en bas, prêt pour l’accouchement.

Les démarches 

La déclaration de grossesse

Avant la fin de votre 3e mois (soit la 14e semaine) de grossesse – généralement lors de l’échographie du premier trimestre – le médecin ou la sage-femme réalise en ligne la déclaration de votre grossesse. Celle-ci est télétransmise à votre caisse d’assurance maladie et à la Caf (Caisse d’Allocations Familiale). Vous repartirez également de ce rendez-vous avec une attestation de grossesse, que vous pourrez transmettre à votre employeur pour l’informer de votre situation. 

Il peut cependant arriver que votre praticien.ne ne fasse pas la déclaration de grossesse en ligne, il.elle vous remettra dans ce cas un formulaire papier que vous devrez compléter et envoyer par pli postal : le volet rose à votre caisse d’assurance maladie, les 2 volets bleus à la Caf. La déclaration de grossesse auprès de la Caf peut se faire en ligne sur votre espace “mon compte” du site www.caf.fr

Si vous avez un statut libéral ou d’indépendant, des démarches spécifiques peuvent s’appliquer, vous pouvez retrouver plus d’informations ici.

L’inscription dans une maternité

Maintenant que votre grossesse est officialisée, il faut choisir la maternité dans laquelle vous souhaitez accoucher. Et de nombreuses options s’offrent à vous ! Autant vous pencher dessus rapidement, pour déterminer les critères qui sont importants pour vous : la proximité avec votre domicile, une structure privée, publique, autonome ou même à domicile, le niveau d’équipement médical, le taux d’épisiotomies et césariennes de l’établissement…

N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin, votre sage-femme ou de vos proches; et rendez-vous dans les structures que vous retenez, rien de mieux que visiter les lieux et rencontrer les équipes pour vous faire ensuite votre propre opinion !

Il faut cependant garder en tête que nos plans peuvent parfois changer… Ce fut notre cas, j’étais inscrite dans une maternité proche de chez nous, qui nous plaisait beaucoup, moderne, équipes très agréables, mais de niveau 2A. Et notre fils étant arrivé avec 3 mois d’avance, j’ai dû être transférée dans un hôpital de niveau 3, avec un service de réanimation néonatale. Les équipes étaient incroyables et nous avons eu de vraies fées pour prendre soin de notre fils à sa naissance, cependant nous étions loin du début de vie à 3 imaginé 🙂 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment endormir son bébé

Le choix du mode de garde

Vous venez à peine de déclarer votre grossesse que vous devez déjà vous pencher sur la question du mode de garde ! 

Pour la crèche notamment, il est conseillé de s’inscrire dès le 3e mois de grossesse (voire avant la conception de votre bébé dans certaines villes, tellement les listes d’attente sont longues !), ce délai pouvant cependant varier d’une commune à l’autre. Il est donc recommandé de vous rendre sur le site de votre ville, pour en connaître son fonctionnement.

Si vous préférez une garde avec une assistante maternelle ou une nounou, vous aurez un peu plus de temps pour vous lancer dans vos recherches. Mais ne tardez pas trop non plus, en fonction de votre date de reprise du travail, il peut y avoir plus ou moins de demandes !

Nous avons pour notre part opté pour la garde partagée avec un autre bébé, avec un rythme d’une semaine chez nous et une semaine chez l’autre famille. Nous avons trouvé notre nounou grâce au site https://www.nounou-top.fr/ et nous avons commencé nos recherches début février, pour un début de contrat mi-mars. Cela a été relativement vite ! 

Les rendez-vous médicaux

Que vous soyez suivie par votre gynécologue de ville, le.a gynécologue de la maternité ou une sage-femme, vous aurez des rendez-vous de contrôle tous les mois. 

Suite à votre déclaration de grossesse, votre caisse d’assurance maladie vous transmettra différents documents pour vous aiguiller dans ce grand flou des examens. Et notamment un calendrier de grossesse avec l’ensemble des rendez-vous à prévoir. Ce calendrier peut parfois mettre du temps à arriver, alors n’hésitez pas à contacter directement votre caisse d’assurance maladie (Tél. 3646 pour poser des questions à un conseiller).

Si vous êtes salariée, renseignez-vous auprès de votre entreprise, vous avez droit à des autorisations d’absence pour vous rendre à vos examens médicaux.

Vous trouverez de nombreuses informations sur le site ameli.fr :

https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/droits-demarches/famille/maternite-paternite-adoption/grossesse

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais cela pourra faire l’objet de prochains articles 🙂 Alors n’hésitez pas à commenter et à nous faire part de vos questionnements ou ressentis !

Et surtout, tout au long de votre grossesse, osez poser et reposer vos questions aux professionnels de santé qui vous suivent.

Nous ne sommes ni médecins ni psychologues. Nos contenus ne doivent en aucun cas être considérés comme des avis médicaux. Toute question médicale doit être posée à un médecin.

Sources :

https://www.lxbio.fr/les-tests-de-diagnostic-de-la-grossesse/

https://www.doctissimo.fr/html/sante/analyses/sa_370_orio_gona.htm

https://www.passeportsante.net/fr/grossesse/Fiche.aspx?doc=premiere-echographie

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F963

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés