Les soins de développement apportés au bébé né prématurément en néonatalogie sont primordiaux.

Ces soins regroupent l’ensemble des techniques environnementales et comportementales dont le but est de favoriser le développement harmonieux de l’enfant. Le programme NIDCAP propose des formations à destination des soignants afin d’apprendre ces techniques et de les utiliser au sein de leurs services.

Qu’est-ce que le NIDCAP ?

Le NIDCAP signifie Neonatal Individualized Developmental Care Assessment Program ou en français, Programme Néonatal Individualisé d’Evaluation et de Soins de Développement.

Le NIDCAP a été créé par Heidelise Als, doctoresse en psychologie, à l’université d’Harvard.

Heidelise Als explique que le bébé prématuré subit de nombreuses agressions dans les services : douleur, excès de bruit et de lumière, nombreuses manipulations, non-respect du cycle veille/sommeil, séparation avec ses parents. Tout cela peut être nocif pour ces enfants dont tous les sens sont encore immatures.

Le NIDCAP est une approche scientifique qui a pour but de soutenir le développement des nouveau-nés prématurés ou vulnérables pendant leur hospitalisation. Le NIDCAP est une réelle philosophie de soins qui considère que le nouveau-né prématuré est acteur de son propre développement, aidé par des soins individualisés grâce aux observations réalisées par les soignants. De plus, les parents deviennent des coacteurs de ces soins.

Ces “soins centrés sur l’enfant et sa famille” signifie donc que les soins centrés sur l’enfant sont individualisés. Et ceux centrés sur sa famille signifie que les soins sont prodigués par les parents le plus possible. Et que ceux-ci sont présents physiquement 24h/24 au mieux, le plus possible sinon. Qu’ils puissent vivre auprès de leur enfant. 

En quoi cela consiste ?

Le but du programme est d’améliorer le développement de l’enfant sur différentes dimensions.

SOS Préma explique que le programme NIDCAP a un impact sur les composantes ci-dessous :

  • Physiologiques
  • Neurologiques
  • Comportementales
  • Relationnelles

Le programme vise à protéger le développement de l’enfant en limitant le stress lié à l’environnement médical et aux soins qui peuvent parfois être très intrusifs. L’accent est également mis sur l’importance de donner aux parents une place prépondérante aux côtés de leur bébé né prématurément pendant la période d’hospitalisation.

Comment est mis en place le programme NIDCAP ?

Les soins du bébé sont individualisés par rapport à ses besoins.

En effet, cela est possible grâce à des observations régulières. Ces observations permettent d’identifier lorsque le bébé est en situation de bien-être ou au contraire, d’inconfort. Cela peut concerner le positionnement du bébé, la luminosité, les stimulations sonores, etc. Ces observations permettent de comprendre ce qui est adapté, toléré par le nouveau-né ou non. C’est-à-dire de voir ce qui peut réconforter le bébé ou alors le stresser.

Les stratégies mises en place

Certaines stratégies sont mises en places dans les soins de développement réalisés sur le bébé prématuré. Ces stratégies environnementales et comportementales ont pour but de favoriser un développement harmonieux de l’enfant.

Les stratégie environnementales

Adapter l’environnement du bébé est primordial afin de favoriser son bon développement en néonatalogie.

Pour cela, SOS Préma relate que le NIDCAP a défini plusieurs stratégies qui consistent principalement en :

  • la réduction et l’adaptation du niveau sonore (bruits des équipements et bruits humains)
  • la réduction et l’adaptation du niveau de lumière (pendant et en dehors des soins)
  • un environnement soutenant le lien parents-enfants (facilité d’accès au service, possibilité de dormir et de se restaurer sur place, infrastructures adaptées à l’accueil des familles)

Les stratégies comportementales

Chaque enfant est différent et va donc réagir de manière différente aux soins, à la façon dont il est positionné, porté, etc. L’observation de l’enfant va permettre d’ajuster, d’individualiser les gestes et donc la prise en charge de celui-ci.

SOS Préma explique que les stratégies comportementales imposent :

  • des modification des soins (nécessité d’individualiser les soins à chaque enfant et chaque famille : horaires, nécessité des soins, soins regroupés/fractionnés, soutien de l’autorégulation)
  • la posture, le couchage, les soins (posture en flexion, enveloppement, peau à peau)
  • la succion non-nutritive (tétine, mise au sein)

Pourquoi le NIDCAP fonctionne ?

De nombreuses études ont été menées dans plusieurs pays et le prouvent. En France, c’est le Jacques Sizun, expert de la néonatalogie, qui dirige ce programme et suit et diffuse les études, au CHU de Brest.

Le NIDCAP fonctionne parce que c’est le moyen le plus efficace de permettre au bébé prématuré de réguler ses systèmes corporels face au stress. Le stress n’est pas anodin, il peut engendrer de nombreuses complications. Le programme permet de supprimer les nuisances environnementales et soutient capacités de régulation du stress des bébés.

La présence des parents est le socle sur lequel repose cette philosophie de soins. Si les parents sont toujours là, et font toujours les soins de la même façon adaptée, ils réduisent considérablement le stress et permettent au bébé d’éprouver un sentiment de sécurité qui lui permet de grandir et de développer son cerveau.

Quel public peut être formé au programme NIDCAP ?

Les formations NIDCAP peuvent être réalisées par toute personne travaillant dans un service de néonatologie ou qui est en lien avec le nouveau-né prématuré ou vulnérable. Par exemple, des professionnels comme :

  • les médecins, les pédiatres
  • les sages-femmes
  • les infirmières-(ers), les puéricultrices-(teurs), les cadres soignants
  • les auxiliaires de puériculture
  • les kinésithérapeutes
  • les psychomotriciennes-(ciens)
  • les psychologues
  • les éducatrices-(teurs), etc.

Quelle place est donnée aux parents par le programme ?

Le programme NIDCAP permet de soutenir le rôle parental en favorisant le plus possible la présence des parents auprès de leur bébé.

SOS Préma rapporte les stratégies nécessaires du programme afin de réaliser du soutien à la parentalité :

  • la participation des parents aux soins et au processus de décision
  • la création de groupes de parents pour un soutien mutuel
  • la présence de la famille et des personnes ressources
  • la continuité des soins

La présence et l’implication des familles permettent d’accompagner le développement du bébé, de diminuer son stress et de créer des liens affectifs avec celui-ci. Le rôle des familles est essentiel dans le soutien des stratégies environnementales et comportementales mises en places pour le bébé.

Conclusion

En conclusion, l’implantation du programme NIDCAP dans les services de néonatalogie permet de mettre en place un accompagnement individualisé du bébé prématuré. En observant celui-ci, le personnel soignant s’adapte à ses besoins et l’aide à construire un sentiment de sécurité. La place du parent est primordiale. Leur présence, leur participation aux soins de leur bébé favorise son bon développement.

_____________________________________________________________________________________________________________

Sources

_____________________________________________________________________________________________________________

Nous vous proposons quelques autres articles sur la prématurité qui pourraient vous intéresser :

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés