Ah… le sommeil de bébé ! L’une des préoccupations majeures, sinon la plus grande, de nombreux parents, dont nous faisons partie 🙂

Avant même de partager notre expérience toute personnelle, ou d’envisager quelque solution que ce soit à d’éventuelles problématiques d’endormissement, nous vous proposons dans cet article de comprendre comment fonctionne le sommeil, et particulièrement celui des enfants.

Nous ne sommes ni médecins ni psychologues. Nos contenus ne doivent en aucun cas être considérés comme des avis médicaux. Toute question médicale doit être posée à un médecin.

Les cycles de sommeil du bébé

Nous, adultes, avons des cycles de sommeil de 60 à 120 minutes environ, au sein desquels alternent sommeil lent et sommeil paradoxal. 

Nos bébés, lorsqu’ils naissent, suivent eux des cycles beaucoup plus courts, de l’ordre de 45 à 50 minutes, entre-coupés de phases d’éveil intrasommeil. Ils dorment en revanche bien plus que nous, de l’ordre de 16 à 17h pour un jeune bébé, voire 20 heures pour un nouveau-né !

A ce stade, vous l’avez constaté comme nous, ils ne reconnaissent pas encore l’alternance jour/nuit. Ils suivent ce que l’on appelle un rythme ultradien, plus rapide que notre rythme circadien d’adulte (basé sur une journée de 24 heures, avec alternance jour/nuit).

Leur sommeil se modifie et se structure progressivement au cours des mois, pour prendre progressivement la forme de notre sommeil d’adulte. Découvrons ensemble comme tout cela se construit !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Le Congé Paternité | Faut-il l'allonger ?

Le rythme circadien, qu’est-ce que c’est ? 

Rythme circadien = horloge interne

A partir des informations que nous percevons, dont en particulier la luminosité, notre cerveau – via plus précisément les noyaux suprachiasmatiques de l’hypothalamus – va déterminer s’il s’agit du jour ou de la nuit, et à quel moment de la journée ou de la nuit nous nous trouvons. Il déclenchera en fonction de ces informations un certain nombre de mécanismes biologiques et physiologiques conduisant à l’endormissement, au sommeil, au réveil ou au maintien de l’éveil 🙂

Rythme circadien et homéostasie

Nos cycles d’éveil et de sommeil sont en fait régulés par deux grands mécanismes

  • Le rythme circadien, notre horloge biologique dépendant essentiellement de facteurs extérieurs
  • Le processus homéostatique, qui en langage simple correspond à la fatigue que nous accumulons en cours de journée du fait des activités que nous réalisons. Au fur et à mesure de la journée, notre corps sécrète des “substances hypnogènes”, qui toutes ensemble portent le doux nom de “pression du sommeil”. C’est au final assez logique : plus nous sommes actifs, plus notre corps sécrète ces substances qui disent à notre corps et notre cerveau “hé, vous êtes fatigués”.

Les choses étant bien faites, lorsqu’arrive le soir, notre rythme circadien (notre horloge interne donc) nous dit : “le soleil s’est couché depuis un moment, il est temps d’en faire de même !” Notre cerveau consulte alors le niveau de pression du sommeil et répond : cela tombe bien, la pression est maximale, il est temps de la faire redescendre… Alors, si tout se passe bien, nous nous endormons !

Connaissez-vous l’origine du Jetlag ? Imaginons que vous voyagiez à l’Ouest, vers New York.

Vous arrivez à l’aéroport JFK à 18h heure locale, il fait encore jour, alors qu’il est minuit heure française. La pression du sommeil est à son maximum car vous avez déjà fait une journée complète, mais votre horloge biologique vous dit “non, il n’est pas encore l’heure de se coucher, il fait jour !”. A l’inverse, vous pourrez être réveillés très tôt le lendemain matin, car votre horloge interne ne s’est pas encore recalée sur l’heure locale ! Elle vous réveille donc à 9h – heure française – estimant que vous avez fait une grasse matinée, alors qu’il n’est que 3h du matin heure locale! Tout revient à la normale lorsque les deux processus (rythme circadien et processus homéostatique) se synchronisent à nouveau !

La mise en place du sommeil chez le nouveau-né

Le jetlag ne concerne pas les bébés, me direz-vous et vous avez bien raison. En revanche, la question du rythme circadien est cruciale pour le sommeil des bébés ! En effet, s’ils sont bien livrés avec le mécanisme, les réglages ne sont pas faits ! Il leur faudra environ 4 mois pour synchroniser leur horloge interne sur l’alternance jour/nuit, avec une périodicité de 24h (mais chaque bébé est différent cela peut prendre davantage de temps – ou moins pour certains !). Ils organisent alors progressivement leur sommeil en fonction, et deviennent capables de faire des nuits complètes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Parents |2 exercices de gestion du stress

Certains bébés peuvent faire des nuits de 8 à 9h dès 4 mois. Pour notre fils, cela a été le cas à 10 mois 🙂

Si l’on conseille souvent de mettre en place des rituels pour accompagner le coucher, c’est entre autres car cela donne des repères “fixes” qui peuvent aider à structurer l’horloge interne du bébé, en associant progressivement le rituel du coucher au moment de se mettre au lit ! 

Nous l’avons dit, lorsqu’il naît, le bébé ne reconnaît pas l’alternance jour/nuit. Son sommeil se structure en plages de 3 à 4h, entrecoupées de phases d’éveil.

Le sommeil agité (qui correspondra au sommeil paradoxal) représente alors 50 à 60% du temps de sommeil, le sommeil calme 30% (il deviendra quant à lui le sommeil lent) , et le sommeil “indéterminé” (qui partage des caractéristiques liées aux deux types de sommeil) environ 10%.

Les nouveaux nés s’endorment en sommeil agité. C’est pourquoi il est utile de bien les observer avant de les prendre lorsqu’ils nous semblent éveillés, car il peut s’agir d’une phase de sommeil agité préalable à l’endormissement.

Le sommeil des bébés pendant les 6 premiers mois

A mesure que le rythme circadien se met en place, la structure du sommeil du bébé évolue :

  • Le sommeil nocturne devient majoritaire, et le sommeil diurne (en journée) s’organise autour de trois siestes : une sieste le matin et deux l’après-midi
  • Le sommeil lent (calme) prend le pas sur le sommeil agité : il représente dorénavant 55% du temps de sommeil total ! D’ailleurs, les différents stades du sommeil lent – présents chez l’adulte – se mettent en place (pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article dédié au sommeil publié sur le blog Changer Aujourd’hui
  • Le bébé s’endort toujours pendant la phase de sommeil agité, mais avec moins de mouvements corporels et oculaires
Sommeil bébé

Le sommeil des bébés entre 6 mois et 1 an

Le sommeil de nos bébés continue de se structurer :

  • Sa durée diminue, pour atteindre progressivement 13 à 14h, dont 10 à 12h en moyenne de sommeil nocturne
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment endormir son bébé

Il s’agit ici de moyennes. Les nuits de notre fils de 11 mois atteignent la plupart du temps 10h, parfois 11h !

  • La sieste de fin d’après-midi disparaît progressivement, tandis que le sommeil paradoxal disparaît lui des deux autres siestes, pour laisser la place uniquement au sommeil lent
  • Les cycles de sommeil s’allongent : initialement de 50 minutes environ, ils sont désormais aux alentours de 70 minutes !

Le sommeil des bébés à partir de 1 an

Le sommeil continue de se structurer jusqu’à 3 ans envion :

  • Sa durée totale diminue encore, pour atteindre 12 à 13h.
  • La sieste du matin disparaît à son tour : seule subsiste la sieste de l’après-midi pour 90% des enfants !
  • Les cycles de sommeils continuent eux aussi de s’allonger, pour atteindre 90 à 120 minutes

Les réveils pendant le sommeil : une constante !

Depuis la naissance, pendant l’enfance et même à l’âge adulte, les éveils entre deux cycles de sommeil sont tout à fait normaux !

Cependant, la question des réveils entre les cycles de sommeil – particulièrement la nuit – amènent une question qui nous a sans doute toutes et tous travaillés : comment faire pour que notre bébé s’endorme – et se rendorme – seul ?  Ce sera l’objet d’un prochain article sur le sommeil !

Nous espérons que cet article sur le fonctionnement du sommeil du bébé vous aura intéressé.e ! N’hésitez pas à nous partager en commentaire comment dort votre bébé !

Sources :

  • https://sommeilenfant.reseau-morphee.fr/
  • Formation Neurosciences, ARCHE, Module sommeil – Thierry Gallopin – Docteur en neurosciences, Maître de conférence
  • https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=sommeil-bebe

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés