Nous avons interviewé Léa, fondatrice de Les Puccis et créatrice partenaire de notre doudou fait main et solidaire Petit mais Costaud. A travers cet article, vous découvrirez qui est Léa, l’origine de sa passion pour la couture, la création de sa boutique en ligne, ses talents de couturière et pleins d’autres choses dont notre collaboration !

Pouvez-vous vous présenter et nous présenter votre parcours ?

Je m’appelle Léa, j’ai 30 ans et je vis en Normandie avec mon amoureux et mon chien Woody.

Après des études d’ingénieur agroalimentaire, j’ai exercé 5 ans dans plusieurs grosses entreprises. J’ai tout quitté en 2019 pour me lancer à plein temps dans mon activité.

D’où vous est venue cette passion pour la couture et avez-vous suivi une formation particulière ?

J’ai toujours aimé les loisirs créatifs.

Dans ma famille, on fabrique beaucoup de choses de nos mains et j’ai grandi avec cette idée que l’on peut tout faire soi-même. Je n’ai suivi aucune formation officielle. J’ai appris à coudre avec une couturière de métier. L’expérience et la pratique ont fait le reste !

Quand vous êtes-vous lancée dans l’aventure Les Puccis ? 

En 2016, j’ai créé mon premier doudou, entièrement cousu à la main. Je n’avais même pas de machine à coudre à l’époque.

Une amie allait avoir un bébé et je voulais lui offrir quelque chose de spécial. Les cadeaux faits main m’ont toujours beaucoup touché. Une autre amie en a voulu un, et puis une collègue, etc.

Plus le temps passait, plus les commandes augmentaient ! J’étais contactée par des personnes qui voulaient un doudou et que je ne connaissais pas, qui n’étaient pas dans mon entourage. En 2019, j’ai donc quitté mon emploi dans un laboratoire d’analyses pour me lancer à 100% dans mon activité

Quels produits proposez-vous dans votre boutique ?

Mon produit star c’est le doudou fait main “Puccis“.

Mais je propose aussi un doudou plat, des couvertures, des gigoteuses, des protèges carnet de santé, des vêtements pour bébé, etc. Je propose aussi des produits pour commencer une démarche de réduction des déchets comme le rouleau d’essuie-tout lavable ou encore les carrés lavables

Avez-vous une démarche particulière dans le choix des tissus et matériaux que vous utilisez ?

Je n’utilise que des tissus certifiés OEKO-TEX au minimum !

Qu’est-ce qu’un tissu OEKO-TEX ?

Un tissu OEKO-TEX® Standard 100 a été contrôlé à chaque étape du traitement : matières premières, fils, teinture. Il ne contient pas de produits chimiques nocifs pour la santé.  Les tests en laboratoire comprennent pour l’instant environ 100 paramètres de contrôle et reposent sur des normes de contrôle internationales ainsi que sur d’autres procédures d’essai reconnues. Plus le contact du textile avec la peau est intensif, plus les valeurs limites à respecter sont strictes.

Certains tissus que je sélectionne sont issus de l’agriculture biologique mais les prix sont encore souvent inaccessibles pour moi malheureusement. Je collabore également avec des artistes graphistes pour créer des motifs uniques, exclusifs pour les Puccis.

Vous soutenez des associations pour l’enfance, pouvez-vous nous en dire plus ?

Dans ma vie personnelle, je soutiens plusieurs associations dans des domaines différents. J’ai notamment une filleule de 5 ans en Colombie. La protection de l’enfance est un sujet qui me touche particulièrement. 

Vous fabriquez le doudou, fait main, solidaire Petit mais Costaud. Qu’est-ce qui vous a plu dans cette collaboration ?

Quand Laure et Gaël m’ont contactée pour exposer leur projet, j’ai tout de suite été emballée !

Réfléchir ensemble au doudou que nous allions créer : les matières à utiliser, la forme, coudre les prototypes, les envoyer en laboratoire pour les faire certifier… C’est une belle aventure !

Dans mon activité, je fais en sorte de ne jamais créer le même doudou plus de 5 fois afin que chacun reste unique. Mais dans le cas de cette collaboration c’est très différent. Chacun de ces doudous permet de soutenir le combat de la prématurité car à chaque doudou vendu, ce sont 2.50€ qui sont reversés à SOS Préma. Je trouve ça génial !

Selon SOS Préma, en France, 1 bébé prématuré naît toutes les 8 minutes. Soit, 165 bébés qui naissent prématurément chaque jour.

SOS Préma se bat pour donner à tous les enfants prématurés les meilleures chances de bien grandir” :

  • L’association soutient les familles
  • Elle travaille avec les équipes médicales
  • Elle porte la voix des familles auprès des pouvoirs publics et défend leurs droits

Avez-vous des projets ou actualités dont vous aimeriez nous parler ?

Je propose depuis peu des vêtements pour enfant dans ma boutique. Toujours fait main et personnalisés bien sûr. 

Récemment, j’ai décidé d’étendre mon activité en proposant des initiations et des cours de couture. Partager mes connaissances et propager cette passion pour la couture me trottaient dans la tête depuis longtemps. Si des Normands nous lisent et ont envie d’apprendre, je suis disposée à les aider ! 

Je prépare également une nouvelle collection de motifs exclusifs pour les Puccis avec mon amie Camille Poli Illustrations. 

Venez découvrir les actualités de Léa sur son compte Instagram @les.puccis, ainsi que sur son site Les Puccis !

Un grand merci à Léa d’avoir répondu à nos questions ! Nous sommes ravis de cette rencontre et de notre collaboration pour la confection de notre doudou solidaire !

_____________________________________________________________________________________________________________

Venez découvrir notre doudou et notre boutique solidaire :

Et si votre bébé vient de naître, ces articles pourront vous intéresser :

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)
Petit mais costaud

Accédez gratuitement aux fiches pratiques, résumés d'articles et contenus exclusifs réservés aux abonnés